Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L’Expertise Esthétique au service des peaux sèches à déshydratées !

L’Expertise Esthétique au service des peaux sèches à déshydratées !

une minute pour Être belle, Les formules HYDRATEMPO répondent à tous vos besoins d’hydratation au quotidien : Confort idéal du matin au soir

Humour glamour elle a tout d’une grande

RENCONTRE VIRGINIE EFIRA

A bientôt 39 ans, l’actrice belge enchaîne les films (13 depuis 2013). Avec la pudeur de ceux qui préfèrent le « tu » au « je », elle s’est toutefois confiée avec une belle franchise.

Dans « Un homme à la hauteur », de Laurent Tirard, elle tombe amoureuse d’un Jean Dujardin mesurant 1,38 m. Sortie en salles le 4 mai.

Secrets de tournage

« Jean [Dujardin] a rapetissé au montage, contraint de jouer à genoux. Pour les scènes en pied, je devais lui parler la tête baissée. Or Jean était au-dessus de moi et je regardais un bouton de sa chemise. Pas évident de jouer juste quand tu dois embrasser du vide ! C’était comme participer à une performan ce d’art contemporain : absurde et rigolo ! »

Le regard des autres

« Apprendre à se défaire du regard social ne coule pas de source. Comme mon personnage, il m’est arrivé de vouloir être à la hauteur, sans y parvenir. A 20 ans, je tenais davantage compte de ce qu’on pensait de moi. Un des avantages de vieillir, c’est que l’on se défait plus facilement du souci de plaire aux autres. »

Ex-girl next door

« Quand j’ai débuté à la télévision puis au cinéma, on me disait que j’étais une girl next door, une fille accessible, pas femme fatale. Il y a aussi quelque chose de culturel dans la simplicité des Belges, le côté cousins francophones un peu couillons. A cette époque, on me faisait d’ailleurs des remarques sur mon accent plus prononcé qu’aujourd’hui. »

Le prince charmant

« J’ai eu la chance d’avoir des parents divorcés qui s’entendaient très bien. Mon père est de ceux qui aident à faire les devoirs et te coiffent le matin. Il s’est appliqué à assommer le mythe du prince charmant, m’apprenant à ne pas dépendre financièrement d’un homme. Quand je me suis mariée à 22 ans (elle a divorcé sept ans plus tard, ndlr), il n’a pas compris. Mes parents ne m’ont jamais donné l’impression qu’il y avait un bon chemin à suivre. »

Mère comblée

« Je suis moins insouciante depuis que je suis maman (sa fille, Ali, a 3 ans, ndlr). Je me sens aussi plus ”épaisse”, et pas seulement au niveau des hanches ! Je n’ai pas totalement réussi à me débarrasser de ma culpabilité, même si j’ai la chance de pouvoir emmener ma fille sur les tournages. »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article